dialogue et apprentissage
 
1.    De quoi s’agit-il ?
Depuis ma thèse d’état et les travaux en modélisation du dialogue qui ont suivi, j’ai été amené à constater que, en dépit de notre capacité à concevoir des systèmes qui dialoguent avec entrée clavier et sortie écran sur des tâches précises comme des renseignements horaire ou l’achat de billets, ces systèmes n’entrent jamais en fonction. D’une part, ils prétendent instaurer un dialogue non oral qui n’a jamais existé. D’autre part, ces systèmes sont dépourvus de capacités d’apprentissage, sans lesquelles on aboutit inéluctablement à des dialogues d’automates lourds et fastidieux, qui véhiculent intrinsèquement la négation de la capacité de dialogue à laquelle ils prétendent. A cela s’ajoute que, jusqu’à présent, la plupart de ces systèmes de dialogue sont fondés sur une planification, ce qui ne peut que contribuer à leur rigidité.
 
Pour qu’un système dialogue de façon satisfaisante, il faudrait tout d’abord qu’il accède au moins en partie à la variabilité du langage. Une même question simple peut par exemple être formulée sensiblement de 700 manières (sans compter la prosodie), assorties de “valeurs” divergentes, avec pour corollaire que nous ne nous répétons à peu près jamais. Il faudrait ensuite qu’il puisse respecter deux règles difficiles à implémenter :
- deux systèmes identiques mis à deux endroits différents doivent à terme pouvoir diverger
- un même système ne doit jamais se retrouver deux fois dans un même état
 
Pour qu’un système de dialogue fonctionne, il faudrait en somme qu’il soit conçu non comme la simple exécution d’un code préétabli, mais comme une expérience dont il sache tirer profit, jusqu’à en modifier le code qui le régit. De la même manière, on a l’habitude de distinguer reconnaissance/analyse et génération, alors qu’il faudrait parvenir à les fondre tant elles sont indissociables. Il serait ainsi nécessaire de faire de la génération “non préméditée”, c’est-à-dire une forme de génération dans laquelle, une fois produit un premier segment (chunk), celui-ci est analysé par le système qui n’en produit de nouveau qu’à partir de cette analyse, ce qui lui permet de se reprendre, de reformuler, d’hésiter... bref d’acquérir un “naturel” conceptuellement justifié, tant il est vrai qu’on est toujours notre premier auditeur, ou notre premier lecteur.
 
2.    Projets en cours
Actuellement, c’est de “grammaire interactive” qu’il s’agit, que l’on peut considérer comme une ébauche d’un modèle de langage pour le dialogue.
 
 
3.	Principales publications
- modélisation du langage :
   A Dynamic Dialogue Model for Human-Machine Communication, In: The structure of multimodal dialogue II, M.M. Taylor, F. Néel, D.G. Bouwhuis (ed.), p. 207-223, John Benjamins, ISBN 90 272 2190 1, 2000
 	Le dialogue verbal homme-machine, étude de cas (pdf), Masson (198 pages), ISBN 2-225-84718-5, 1995
- dialogue et apprentissage
	•	Dialogue et apprentissage, In: Compréhension des langues en interaction, G. Sabah (ed.), p. 337-357, Hermes/Lavoisier, ISBN 2-7462-1256-0, 2006
		Conception des systèmes de dialogue finalisé, méthodologie et modélisation, In: Psychologie de l’interaction n°9-10, p. 237-260, J. Lehuen, D. Luzzati, 2000
		Acquisition coopérative d'une compétence langagière interprétative en dialogue homme-machine, In: Actes de TALN'99, 12-17 juillet 1999, Cargèse (Corse), p. 357-362 L. Lehuen,  D. Luzzati, 1999
		La langue dans l'interaction personne-machine, In: TALN'99, juillet 1999, Cargèse (Corse), p. 73-81, D. Luzzati, A. Nicolle, 1999
	•	Le dialogique, formes littéraires, linguistiques, philosophiques et cognitives du dialogue, P. Lang (402 pages), ISBN 3-906759-11-3,  ed D. Luzzati, J.C. Beacco, R. Mir-Samii, M. Vivet, 1997
	•	Dialogue homme-machine, In: Linguistique et traitements automatiques des langues, C. Fuchs (ed.), Supérieur, p. 267-291, Édité par Hachette, ISBN 2-01-016908-5, 1993

 fichier attaché      page WEB      diaporama      sur demande
dial & appr_files/dynamic%20HMD%20dialog%20model.docdial & appr_files/DVHM%20luzzati.pdfdial & appr_files/me%CC%81thodo%20DHM%20finalise%CC%81s.docdial & appr_files/lehuen%20luzzati%20TALN99.docdial & appr_files/luzzati%20nicolle%20TALN.docshapeimage_2_link_0shapeimage_2_link_1shapeimage_2_link_2shapeimage_2_link_3shapeimage_2_link_4