Projets

Projets internationaux et européens

Réseau Européen d’Excellence Kaleidoscope (2004-2008, pilotage N.Balacheff, LIG Grenoble). Le projet Kaleidoscope a regroupé la quasi-totalité des équipes Européennes de recherche en EIAH. L’équipe s’est largement impliquée dans l’animation de ce réseau et le montage d’actions collaboratives de recherche. Nous avons dirigé dirigé l’action transversale « Virtual Doctoral School » (VDS), contribuant ainsi à structurer la formation doctorale dans la discipline au niveau Européen. Nous avons piloté le JEIRP (Jointly Executed Integrating Research Project) « Design Patterns for collecting and analysing Usage of Learning Systems (DPULS), projet impliquant dix équipes de recherche et portant sur la définition de patrons de conception pour l’analyse de traces. Nous nous sommes impliqués dans les SIG (Special Interest Group) « Artificial Intelligence and Education » et « Computer Supported Collaborative Learning ». Nous sommes auteurs principaux de deux chapitres de l’ouvrage « Technology Enhanced Learning - Principles and Products » résumant les avancées du Réseau dans le domaine des EIAH.

DPULS – Design Patterns for collecting and analysing Usage of Learning Systems (2005, pilotage C.Choquet, LIUM Le Mans). Cette action du Réseau d’Excellence Kaleidoscope a réuni dix équipes Européennes autour de la définition de patrons de conception pour l’analyse de traces. Le LIUM en était le coordinateur. Les principaux résultats du projet sont détaillés dans 9 livrables dont un explorateur Web des 44 patrons de conception définis.

Projets nationaux et régionaux

Projet HUBBLE (ANR 2014-2018, pilotage LIG Grenoble). L’objectif du projet HUBBLE (HUman oBervatory Based-on E-LEarning Traces) est de créer un observatoire national pour la construction et le partage de processus d’analyse de données massives, issues des traces laissées dans des environnement de type e-learning. Hubble permettra d’analyser et d’expliquer des phénomènes d’enseignement et d’apprentissage avec ces environnements.

Projet JEN.lab (ANR 2014-2018, pilotage IFÉ-ENS Lyon). Les Jeux Epistémiques Numériques (JEN) sont des situations d’apprentissage ludiques qui conduisent l’apprenant à résoudre des problèmes complexes et non déterministes. Les JEN s’appuient sur la réalité mixte pour concevoir des situations d’apprentissage authentiques du point de vue des interactions qu’elles autorisent. Ils visent le développement de la capacité de l’apprenant à mobiliser, dans un contexte donné, un répertoire diversifié de ressources (savoirs disciplinaires et savoir-faire) et sa capacité de retour réflexif sur cette démarche (approche par compétences). Les JEN s’appuient également sur l’usage de dispositifs mobiles et de plateformes collaboratives qui autorisent une certaine flexibilité des temps et des espaces éducatifs. Les objectifs du projet sont (1) d'aider à la construction de compétences transversales par la résolution de problèmes complexes et non déterministes et (2) de s’appuyer sur la réalité mixte, des simulations et la géolocalisation pour concevoir des situations d’apprentissage authentiques.

Projet Orphée (ANR 2014-2018, pilotage Telecom Bretagne). Ce projet ANR de type Réseau de Recherche est centré sur le défi "société de l'Information et de la Communication. Le réseau ORPHEE a pour ambition de (1) constituer une communauté de l'e-formation en réunissant la grande majorité des acteurs du domaine, (2) travailler à la structuration de cet ensemble et à la mise en synergie du potentiel des partenaires afin de le mobiliser de façon efficace et pérenne pour relever les défis de la e-formation, (3) articuler les trois facettes International, Entreprises et Formation & Expérimentations.

Projet  EmoTED (2015, pilotage LIUM et ENSAM). Ce projet est financé par Laval Agglomération dans le cadre de l'appel à projet « réalité virtuelle ». L'objectif du projet est de concevoir et développer un environnement-support de type jeux sérieux pour favoriser l’activité de maintien (sans thérapeute) de l’apprentissage du mime d’émotions pour des enfants porteurs d’autisme, à l’aide de techniques et outils de la réalité virtuelle pour permettre la captation des traits du visage de l’enfant et pour animer l’avatar “miroir” de l’enfant et l’avatar “système” que l’enfant doit imiter.

Projet ARVAD (financement région, 2013-2015). Le projet ARVAD a été retenu par Laval Agglomération dans le cadre de l'appel à projet « Réalité Virtuelle et situation de handicap ». ARVAD signifie Apprentissage par la Réalité Virtuelle de l’Autonomie des Déplacements. L'objectif du projet est de développer un outil de réalité virtuelle adapté à des élèves ayant des troubles cognitifs différents, en proposant des exercices de difficulté graduelle. lien vers le site du projet

Projet Graphit (ANR Jeunes Chercheurs 2012-2015, pilotage P. Lafocade). GraphiT signifie Graphical Visual Instructional Design Languages for TeachersL’objectif visé est d’élaborer et instrumenter des langages de modélisation pédagogiques graphiques centrés sur le métier des plate-formes de formation et dirigés vers les besoins des praticiens. Le projet s’appuie sur les théories et pratiques issues des domaines scientifiques de l’Ingénierie Dirigée par les Modèles (IDM) et du Domain Specific Modeling (DSM). lien vers le site du projet

Projet CER METEDI (Contrat de Plan Etat - Région, 2000-2006, pilotage P. Tchounikine LIUM). Le projet Metedi (méthodes et technologies pour l’enseignement à distance avec Internet) s’est centré sur l’utilisation des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication (NTIC) pour l’enseignement à distance (EAD). L’objectif du projet était de développer des méthodologies et des technologies permettant de créer et de diffuser des enseignements à distance via Internet. Il s’est plus particulièrement focalisé sur les problématiques de l’interaction (outils de communication), l’assistance et le suivi. L’accent a été mis sur le développement de technologies pouvant faire l’objet de transferts de technologie à brève échéance, notamment dans le cadre des projets EAD de la Région (Université Virtuelle en Pays de Loire).

Projet RIAM-APLG (2004-2006, pilotage P.Fuchs, Ecole des Mines Paris). Le LIUM s’est impliqué dans la conception d’un atelier de génie logiciel pour les situations d’EIAH dans un contexte de Réalité Virtuelle avec différents partenaires Universitaires et industriels (Ecole des Mines de Paris, Paris V, SNCF, Clarté, Afpa, CS, Daesign).

Projet ANR LEA (2004-2008, pilotage P.Cottier, LIUM Le Mans). Ce projet s’est centré sur la conception d’un Livret Electronique pour l’Apprentissage dans un contexte Web, avec pour autre partenaire le CFA des Trois Villes de la Mayenne. Le LIUM en était le coordinateur. L’approche de conception participative adoptée dans ce projet relève du processus d’ingénierie et de réingénierie collective d’un EIAH défini par le LIUM. Le logiciel LEA est aujourd’hui utilisé dans un nombre significatif de CFA, en région Centre notamment qui s’est approprié le LEA et en a effectué la réingénierie, faisant passer le LEA de la version 2.0 Beta à la version 3.2. LEA devrait connaître une utilisation encore croissante, de nouveaux CFA sont en phase d’essai.

Projet régional MILES (2007-2009, pilotage LINA Nantes). L’équipe a participé à l’action « Ingénierie et Usages des EIAH » sur l’axe « Ingénierie Logicielle ». Nous avons principalement étudié l’apport de l’Ingénierie Dirigée par les Modèles à la conception et à l’utilisation d’EIAH.

Autres projets – Projets de Laboratoire

REDiM (2003-2010, pilotage C.Choquet). REDiM (Réingénierie des EIAH Dirigée par les Modèles) s’est centré sur l’étude de l’ingénierie et de la réingénierie des EIAH en adoptant une approche de développement dirigée par les modèles. Le scénario pédagogique a été le modèle plus particulièrement étudié. Ce projet a bénéficié des contributions de 8 enseignants-chercheurs qui ont établi des résultats significatifs sur 3 dimensions : la définition et l’analyse des processus d’ingénierie et de réingénierie, l’instrumentation de la conception « constructive » (i.e. où le langage de modélisation est défini conjointement à l’objet modélisé) de scénarios pédagogiques, la modélisation et l’analyse de traces d’activité dans un EIAH.

IC (2006-2010, pilotage D.Py). IC (Interaction et Connaissance) s’est focalisé sur l’étude et l’élaboration de modèles, méthodes et outils pour la conception d’environnements dédiés à l’apprentissage de la modélisation. L’application Diagram qui a été développées est un EIAH pour l’apprentissage de la modélisation orientée objet, intégrant un éditeur graphique UML. Deux aspects ont été particulièrement étudiés : le modèle d’interaction et l’analyse des réponses de l’apprenant.

PEDALO (2006-2010, pilotage C.Desprès). PEDALO a étudié la problématique de l’instrumentation du tuteur dans un EIAH. Le projet s’est spécialisé sur l’aide à la régulation de l’activité de tutorat. Notre démarche a consisté ici à s‘appuyer sur des indicateurs calculés à partir des traces d’interactions. Hop3X, un prototype d’environnement de suivi de TP de programmation en ligne à été conçu et développé pour mettre en œuvre cette démarche qui nous a conduit a proposer un modèle d’autorégulation tutorale.